Se construire un cadre pour booster son énergie

Funambulisme: un équilibre instable

Ce printemps, aidée malgré moi par le confinement, j’ai stabilisé (vraiment) ma vie, après 2-3 ans de changement profond et quasi-permanent. A mi-février, alors que j’étais à 2 semaines de la fin de mon contrat de bail en sous-location, il m’était venu l’image d’une funambule sur son fil : j’avais été tellement loin dans le dépassement de mes peurs, de l’incertitude, du vide, de la solitude… ; tellement repoussé les limites de ma zone de confort ; que je me sentais à l’aise sur mon fil, à faire des acrobaties, oubliant que j’étais sur un fil, loin du sol, malgré tout en équilibre instable, un peu déconnectée parfois, et surtout proche d’un état d’épuisement, de fatigue latente et profonde.

En fait, il y a la terre ferme, et si je redescendais ? Je conserve toutes mes ressources pour gérer et dépasser n’importe quelle situation autrefois perçue comme un problème, mais je peux aussi me poser, me reposer, m’ancrer, et avoir davantage d’énergie, de rayonnement, à partager avec les autres et le monde autour de moi. Et si je profitais juste ? Et si ça pouvait aussi être facile ? Et si je me laissais aussi soutenir par l’énergie des autres, et être en mesure de donner davantage ?

Stabilisation et vie ordinaire 2.0

Je suis donc redescendue sur la terre ferme. Quelle merveille, riche intérieurement de toutes les expériences vécues sur mon fil : me poser, faire des choix, prendre des engagements, retrouver une vision large et à long terme, davantage de vécu léger : contacter un théâtre associatif pour tenir bénévolement la buvette, mettre en place une bibliothèque de livres inspirants pour un espace de coworking, voir davantage de monde, amis et famille, explorer la région à pied et à vélo…

Merveille de la conscience éveillée et de l’attention focalisée, quelques semaines plus tard, ma nouvelle vie était posée, 100 % alignée, ressourçante, riche en sens. Ma vie ordinaire 2.0.

Du piment, de l’extra- par touches

Et ensuite ? Il me semblait, malgré tout, manquer quelque chose : les touches de défi, d’expériences spéciales, nouvelles, improbables… Ces choses qui n’ont pas suffisamment de sens pour faire partie de ma vie sur la durée, mais constituent un petit shoot de nouveauté, d’adrénaline &co. En somme, passer du défi et de la nouveauté permanents de mon changement de vie, à la stabilité d’une vie qui soutient mon énergie et apporte une contribution aux autres et au monde sur la durée, avec des touches de défi, d’intensité.

Donner un cadre à l’extra-ordinaire

Pour ancrer ça, je me suis donné un cadre :

– 1 très grand projet, portant sur quelques mois, une ‘vie dans la vie’, tous les 2 ans. En l’occurrence, mon projet de « voyage réalisation de rêves », pour le printemps 2021 (hihi, ça fait peur à écrire).

– 1 grand projet, sur quelques semaines, tous les 2 ans en alternance : formation intensive, voyage-projet en Suisse ou en Europe, mission, projet coopératif,…

– chaque mois, un projet de l’ordre du week-end : vadrouille à un endroit nouveau, expérience spéciale dans un autre canton, formation, atelier,…

– chaque semaine, une touche de piment sur quelques heures : visite, expo, spectacle, découverte, invitation, moment avec un-e ami-e que l’on ne voit pas souvent, atelier, …

– chaque jour, une petite touche d’atypique : recette ou produit nouveau en cuisine, aborder un-e inconnu-e, découvrir un nouvel endroit, faire une action quotidienne autrement/à un autre moment, utiliser la main gauche/droite (autre que l’habituelle),…

De l’extra-ordinaire par touches, qui porte l’énergie en amont, la booste pendant et l’enrichit après, sur fond de projets de longue haleine et de stabilité sereine.

Qu’en dites-vous ? Ce genre de canevas d’expérience vous tente ?

Qu’est-ce qui rentrerait dans votre propre canevas d’extra-ordinaire ? Ces choses que vous voulez faire ‘un jour’… Pourquoi attendre ? Certains projets nécessitent peut-être des changements de fond dans votre vie, mais d’autres peuvent être incorporés dès maintenant, en rehausser la saveur, booster votre motivation.

Soyons honnête, cela pourrait bien, par résonance, entraîner d’autres envies… Quand on booste son énergie, on y prend goût :-).

Et si vous alliez, à petits pas, à la découverte d’un « moi supérieur », d’une carte du monde élargie, enrichie ? Les limites existent dans le monde matériel, mais en termes d’expériences, la vie est infinie et nous enrichit à son tour infiniment ! L’extraordinaire en toute simplicité, à portée de cœur.

=> En lien, à lire sur ce blog:

=> Qu’est-ce que tout cela vous inspire? Et si vous vous faisiez le cadeau de l’exprimer? 🙂