L’effet cumulé – Darren Hardy

26 juillet 2018 | Livres recommandés

l'effet cumuléL’effet cumulé est l’illustration d’une notion des plus basiques et incroyablement (littéralement) puissante. En effet, l’histoire de la pièce d’un penny dont on double la valeur chaque jour et qui devient en 31 jours 10 millions de dollars, est renversante !

Ce qui est fascinant, je trouve (pour l’avoir testé moi-même), c’est que ces tout petits gestes de la vie quotidienne puissent avoir, avec le temps (pas mal de temps), un effet d’envol, presque exponentiel. A cet égard, l’exemple de l’avion est parlant : au départ de Los Angeles, un écart de trajectoire d’un pourcent de degré, entraîne une variation du lieu d’atterrissage de 240 km sur la côté Est des Etats-Unis.

Une clé : L’importance de faire des choix conscients et réfléchis. L’effet cumulé fonctionne sur le principe d’une accumulation de petits effets pour de très grands résultats. Chacun de nos choix, la moindre de nos actions, peut avoir d’énormes effets à long terme. De sorte que faire des choix sans s’en rendre compte, fonctionner en pilote automatique, revient à prendre le risque de conséquences importantes à long terme et sans les voir venir.

Assumer à 100% ce que l’on vit, avec 0% d’attentes

Par exemple, dans le couple :

  • Idée : tenir un cahier de remerciements pour son conjoint. Non seulement ça lui fait plaisir, mais cela modifie aussi le regard que l’on porte sur lui, puisque l’on se concentre chaque jour sur ce qu’il y a de plus positif en lui/elle. L’effet cumulé s’applique alors sur la qualité de la relation.

Je suis seule responsable de ce que je fais, de ce que je ne fais pas, et de la façon dont je réponds à ce qui m’est fait. Peu importe la chance, les circonstances, le contexte politico-économique, je suis « aux commandes de moi-même », libre à 100%.

Astuces

  • Pour faire des choix conscients au quotidien : se munir d’un petit carnet et opérer un suivi systématique d’une thématique pour l’améliorer.
  • Côté finances : noter toutes les dépenses au fur et à mesure (cela amène de la conscience en amont d’un achat qui aurait pu être impulsif)
  • Pour l’alimentation : référencer tout ce que l’on mange (aussi et surtout entre les repas),…
    Idem avec ce que l’on boit, le nombre d’heures consacrées à une activité,…

« On ne peut pas gérer ou améliorer quelque chose sans l’avoir mesuré au préalable ».

« L’extraordinaire est fait de millions de petites choses (ordinaires)« . Un café quotidien à 4 dollars revient à 51’000 dollars au bout de 20 ans. Au moment d’acheter un café, on peut donc se demander : ce café vaut-il une future BMW, un voyage autour du monde,…?

Suggestion : lister chacune de ses dépenses pour faire des choix conscients, mettre de côté 10% de son salaire chaque mois. Si ce n’est pas possible, commencer par 1,2 ou 5%, puis augmenter d’un pour cent tant que l’on peut réduire certaines dépenses. L’exemple de Katleen, qui a commencé par 33 dollars par mois (1% de son salaire) et est devenu millionnaire, est inspirant. C’est dû tant à l’effet cumulé des petits montants mis régulièrement de côté qu’au changement d’état d’esprit face à l’argent et la conscience du mécanisme de richesse.

Ainsi, tout succès est affaire de petits pas et de persévérance : les quelques % économisés sur le salaire ou la femme obèse qui commence par marcher 1.5 kilomètre par jour, puis court 1/4, 1/2, 3/4 de la distance d’un marathon, en augmentant la distance de 200 mètres par jour, et qui finit par courir un marathon !

L’effet cumulé de vos habitudes

95% de nos pensées, ressentis et actions découlent d’habitudes acquises ! La différence entre quelqu’un qui réussit et celui qui échoue réside dans la qualité de ses habitudes.

Si une habitude n’est pas aidante, il faut la changer. Pour cela, et selon les cas, il est pertinent d’y aller soit par paliers, soit d’un coup, en se jetant à l’eau. Afin de découvrir si une habitude est nocive ou pas, faire un test de 30 jours sans cette habitude, et voir ce que ça donne !

Il est également important de noter que pour changer, la volonté n’est pas tout. Il faut d’abord avoir une motivation, un pourquoi. La motivation va alimenter l’enthousiasme et la persévérance. Les valeurs définissent le pourquoi.

Clarifier le pourquoi amène à définir un objectif précis et, par conséquent, à focaliser l’action.

La motivation peut être issue du refus de quelque chose, de la colère. Mais, au final, les retombées du succès seront positives.

Une fois que l’on a défini un objectif précis, il faut se demander qui je dois devenir pour atteindre cet objectif, et commencer par ce travail-là. Et ce avant de faire, enchaîner des étapes en vue de la réalisation de son objectif.

Moi : choix (décision) + comportement(action) + habitude (action répétée) + effet cumulé (temps) = objectif atteint

L’élan

On peut faire une comparaison avec un tourniquet pour enfants. Ainsi, donner l’élan est difficile, lent mais, une fois lancé, le maintenir à la vitesse voulue est facile.

Importance de construire des routines, basées sur de bonnes habitudes : le matin et le soir, avant une activité importante, pour bien se lancer. Exemple des sportifs qui ont une routine invariable et qui, le jour où ils en changent, ont de moins bons résultats.

Le soir, faire les « comptes » de sa journée : qu’est-ce que j’ai accompli, qu’est-ce qui est reporté, qu’est-ce qui n’a pas vraiment d’importance et sera rayé une prochaine fois,…?

Les influences

Les influences nous touchent tous et peuvent être inconscientes. A nous de les contrôler !

Apports : alimentation / « consommation » (information,…) / relations

Relations

Nous ressemblons aux 5 personnes avec qui nous passons le plus de temps.

  • faire le bilan de ces 5 personnes. Tant sur le plan de la réussite, de l’état d’esprit, du salaire, de la santé, des comportements, …
  • 3 actions possibles : se dissocier (couper les ponts), restreindre la relation (fréquence et/ou longueur des échanges), cultiver la relation.
    + : avec qui aimerais-je passer du temps pour aller là ou je veux aller (physiquement ou via des enseignements pour mentors)
    Qui a le type de relation, de vie que je recherche ? Comment puis-je passer du temps avec cette personne? Qui puis-je rencontrer qui m’influencera de manière positive ?
    Se trouver des mentors : « les personnes les plus géniales aiment transmettre leur savoir si on leur porte un intérêt véritable ».

« Votre coeur abrite peut-être un rêve trop grand pour l’espace dans lequel vous vous trouvez. Parfois il faut en sortir… »

Accélérer, repousser ses limites

C’est quand on arrive à ses limites qu’on fait la différence. Dépasser d’un peu ses limites fait exploser le résultat.

Cultiver l’inattendu pour sortir du lot !

A découvrir également

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Logo du site Je veux une vie extraordinaire!

Construire sa réussite. Oser le changement.

Trouvez ici de l'inspiration, des idées et des outils pratiques pour booster votre réussite et vous créer la vie dont vous rêvez.

Pour recevoir le guide "10 techniques pour booster votre vie et surmonter l'insatisfaction" ainsi que des nouvelles, offres et bons plans mensuels (newsletter), il suffit de laisser vos noms et email ci-dessous.

Bonne visite!

Vous êtes maintenant inscrit. Merci!