photo feuilles printanière comme illustration changementComment vivez-vous le ‘déconfinement’ progressif actuel ? Chacun de nous a vécu le confinement lui-même de manière très variée : en mode extrême ou plus souple, seul, en coloc’ ou en couple, en famille, avec ou sans enfants, avec ou sans télé-travail, avec ou sans école à la maison, avec ou sans voisins bruyants, avec ou sans stress financier,…

Pour ma part, je l’ai vécu en mode assez radical, seule dans un studio, dans un village où je venais d’arriver à début mars (alors que j’ai toujours vécu en ville), avec un revenu extrêmement réduit. J’y ai fait des expériences – autour de la stabilisation et de l’ancrage alors que mon changement de vie est encore tout frais -, et la sortie de confinement n’en est pas la moindre : une sortie de caverne ‘à la Platon’ (vous connaissez ce fameux mythe de la caverne?).

Je vis maintenant dans un état d’émerveillement quasi-permanent : retourner pour la 1ère fois à Neuchâtel en train (j’adore cette arrivée par le haut de la ville!), à pied par les hauts avec une vue panoramique exceptionnelle sur le vignoble, le lac et les montagnes ; retrouver les lieux que j’aime, retourner au marché,… Un émerveillement d’enfant, une joie telle que j’ai la larme à l’oeil et le sourire hilare. Savourer les petites choses comme si je revenais à la vie. Un état que je m’engage envers moi-même à conserver et pérenniser

Et vous, comment le vivez-vous?

Pour tous à divers degrés, cette crise a posé et continue à poser des questions : elle nous invite à questionner des habitudes, des pratiques, sur le plan individuel et collectif.

En cette sortie de déconfinement aussi :

Cela va-t-il recommencer comme avant ? Quand ? Jusqu’à quel point ? Cela a-t-il du sens ?

Quelle occasion de changer, et comment, dans ma vie, dans mon rapport aux autres et ma contribution au monde ?

→ Si j’ai opéré autrement sur le plan professionnel, ai-je vraiment envie de continuer comme avant ? → Qu’ai-je découvert dans cette phase de crise que je voudrais conserver au-delà, et comment faire ?

→ Et si ma vie n’a en fait pas vraiment été chamboulée, par exemple parce que j’ai continué à travaillé « normalement », qu’aurais-je peut-être voulu avoir l’occasion de faire ? Qu’aurais-je fait d’un confinement ?

Le changement fait partie de nos vies et se manifeste plus ou moins intensément, à toutes sortes de niveaux, de nombreuses fois au cours d’une vie. Là, il nous concerne tous plus ou moins, en même temps. Au flou ou aux questionnements individuels s’ajoute un flou et un questionnement collectifs.

Comment vivez-vous ces questionnements?

La rubrique « commentaires » ci-dessous accueille avec plaisir vos témoignages et vos partages. Pour des questionnements ou des partages plus personnels, n’hésitez pas à prendre contact avec moi. Merci d’avance!

[/et_pb_text]

(Bien) vivre / oser le changement

Ressentez-vous un besoin d’aide pour mettre des mots sur votre vécu actuel? Surmonter des peurs? Donner du sens? de l’enthousiasme? + de vie?

Oser le changement peut vous aider: c’est un guide pas-à-pas, sous forme de livre-audio, à travers les différents aspects et étapes du changement: prise de conscience, gestion de la peur, se donner un but, savoir ce que l’on veut, soutenir sa motivation, persévérer,…

Curieux-se? En ce moment, jusqu’au 31 mai, la méthode est à prix réduit: 20 CHF au lieu de 25.

En bonus: un guide pratique: « La peur – la dépasser pour devenir inerrêtable ».

[/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]